L’idée

1. Rencontrer, Echanger

Traversant trois continents et une quinzaine de pays différents, nous avons choisi de mettre l’accent, tout au long de notre voyage, sur la rencontre et l’échange avec les populations.
La barrière de la langue rendra souvent difficile la communication. Il nous faudra alors trouver d’autres moyens ou outils de communication pour entrer en contact avec les habitants et partager leur culture, découvrir leurs coutumes, leurs habitudes et échanger sur nos modes de vie.
Tous deux animés par la passion du jeu, lorsque nous est venue l’idée de parcourir une partie du monde, il nous a paru évident d’emporter avec nous des jeux de société. En effet, le jeu possède des propriétés à la fois ludique, éducative et culturelle.
Chaque peuple, chaque culture a une approche différente du jeu. Pour certains, il n’est pratiqué que par les enfants, pour d’autres il est une richesse enseigné par les anciens. Cependant, pour tous, jouer, c’est s’extraire du quotidien et partager des valeurs :
– Accepter l’autre comme adversaire ou coéquipier ;
– Prendre le risque de perdre, apprendre la maîtrise de soi ;
– Croire en la victoire ;
– Respecter des règles connues et acceptées de tous.
Partir à la découverte des peuples par le jeu et offrir des moments ludiques à nos hôtes semble pour nous un bon compromis entre plaisir et apprentissage.
Nous avons donc choisi d’enrichir notre voyage d’un projet fil rouge autour du jeu.

2. L’outil Cartensac

Emporter avec nous des jeux existants aurait limité en nombre nos possibilités et nous aurait contraints en poids. Par ailleurs, nous avons constaté que la plupart des jeux exploitent le même type de matériel à savoir des cartes, des dés, des pions, des plateaux.
Nous nous sommes donc lancés le défi de réaliser une malle de matériel type facile à transporter et originale. Nous la voulions légère, colorée, représentative de son caractère universelle, nous permettant de jouer à un panel de jeux varié et capable d’évoluer au fil de nos rencontres : pouvant convenir aux jeux traditionnels, de stratégie, mais également aux jeux originaux d’observation et de rapidité. Pour la réflexion et la création de cet outil, nous avons exclu les jeux nécessitant un matériel spécifique ou comportant des règles trop complexes, rendant difficiles l’explication. Nous avons autant favorisé les jeux asiatiques qu’européens.

3. Echange autour du jeu

Munis de notre outil Cartensac, nous souhaitons aller à la rencontre de divers publics : écoles, associations, structures enfance jeunesse, familles, groupes d’amis,…
Au-delà de la simple rencontre ludique, nous espérons pouvoir développer diverses actions : parties de jeux improvisées dans des lieux formels et informels, organisation de journées spécifiques autour du jeu, création d’espaces dédiés au jeu, atelier de création de jeux de société.
Nous souhaitons réaliser une centaine d’exemplaires de l’outil Cartensac afin de les offrir tout au long de notre voyage aux écoles, associations, familles ayant participé à notre projet.

4. Perspectives

Nous espérons, à travers notre projet, observer un impact concret de notre jeu sur l’environnement de notre voyage et sur notre lien avec la population rencontrée.
Enfin, nous nous interrogerons sur l’impact de notre projet au cœur même des populations rencontrées, des associations et structures visitées.


One Response to L’idée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *